La stratégie du GRPM

Etat final visé

L’économie romande bénéficie d’une part représentative des commandes de la Confédération.
Association à but non-lucratif, le GRPM est reconnu en tant que plateforme de rencontre entre les entreprises membres, la planification de l’Armée, les instances d’acquisition de la Confédération et les compagnies donneuses d’ordres.
La Confédération collabore avec l’économie suisse pour définir et appliquer un seuil de compétence industrielle stratégique, préservant ainsi savoir-faire et emplois dans des domaines d’excellence.

Messages clés

Le GRPM s’investit dans la création d’un environnement politico-administratif favorable aux entreprises romandes actives dans les domaines militaires et civils de la défense et de la sécurité.
Le GRPM favorise les entreprises suisses (Swiss Buy Act) et défend une proportion romande adéquate aux affaires compensatoires et aux commandes fédérales et régionales.
Le GRPM donne à ses membres un accès auprès des donneurs d’ordres nationaux et internationaux afin de faciliter les affaires.
Le GRPM s’engage pour la définition d’un seuil de compétence industrielle stratégique en Suisse (BTIS); il contribue à son maintien et au développement des emplois qui lui sont liés.
Le GRPM favorise la création d’un réseau d’entreprises partageant leurs compétences.
Le GRPM communique ouvertement et régulièrement auprès de ses partenaires et du public en utilisant les moyens modernes de communication.

Axes stratégiques

Echanges réguliers avec la planification de l’Armée et information réciproque en amont des projets conduits par armasuisse (Masterplan)
Promotion du Swiss Buy Act avec proportion romande adéquate
Promotion et exploitation active de la base de données des compétences industrielles suisses (BTIS) pour acquérir et maintenir le savoir-faire et les places de travail dans les domaine de la Défense et de la Sécurité
Travail coordonné sur les grands projets (PA 1,5 Mia; 5 ans et plus) et sur les petits projets (AEB, EIB, AMB, PEB, W&T; projets annuels 1,2 Mia)
Nouveau management des affaires compensatoires et des participations industrielles (OBB,

Association Swiss Industry Participation)

Plate-forme active B2B entre membres ainsi qu’avec les donneurs d’ordres nationaux
Propositions concrètes pour transfert et utilisation des crédits restants
Sensibilisation des Hautes Ecoles (MILAK, EPFL, ESCA) à la nécessité de développer les compétences et la valeur-ajoutée des domaines Défense et sécurité.