Assemblée générale du GRPM - La politique des affaires compensatoires avec les 30% romands

Assemblée générale du GRPM - La politique des affaires compensatoires avec les 30% romands

Lundi, mai 30, 2016 (All day)

Les principes conduisant les affaires compensatoires tiendront dorénavant compte des 30% à attribuer à l’économie romande. Cet objectif idéal a été communiqué lors de l’assemblée générale du Groupe romand pour le matériel de défense et de sécurité (GRPM) lors de son assemblée générale 2016 le 12 mai dernier.

Le GRPM réclame depuis toujours une part de 30% des affaires compensatoires en faveur de l’économie romande. Il s’agit à la fois d’une question économique et politique. Les grandes acquisitions de l’Armée doivent rejaillir sur l’ensemble du pays. Des places de travail sont concernées, mais aussi le savoir-faire et le développement dans des domaines techniques pointus et importants pour la sécurité de la Suisse. Cette part de 30% a constitué jusqu’à présent une revendication certes écoutée à Berne mais elle ne trouvait pas sa traduction dans la réalité. Les entreprises internationales qui ont obtenu des mandats ces dernières années ont recherché des adresses en Suisse romande à bien plaire, sachant qu’elles étaient observées sur ce point. Il n’y aura pas de contrainte contractuelle.

Le GRPM a tenu à Pully sa 15e assemblée générale suivie de la Convention de sécurité 2016 avec une soixantaine de participants. L’association vise divers objectifs permanents tels que la représentation des entreprises romandes auprès d’armasuisse, de l’Armée et de la politique, ou l’aménagement de plates-formes entre l’économie romande et les entreprises générales chargées de la livraison des commandes fédérales. Elle a accueilli un nouveau membre au sein de son comité en la personne de Roger Haupt, représentant de RUAG. Elle est présidée depuis 2011 par M. Markus Niederhauser, CEO de Systems Assembling SA à Boudry.

Les organisateurs de la journée ont souhaité apporter une plus-value aux participants concernant les spécificités des marchés compensatoires, de la politique suisse en matière de capacités industrielles dans les domaines stratégiques, des compétences d’armasuisse concernant les sciences et la technologie, et enfin des perspectives de développement de l’Armée et plus spécifiquement des Forces aériennes. A cet effet, les représentants des entreprises membres ont pu entendre M. Alain Jaquier, armasuisse, responsable de la Base technologique et industrielle importante pour la sécurité de la Suisse, également responsable du domaine Sciences & Technologie ; M. Martin Sonderegger, directeur général d’armasuisse ; M. Markus Niederhauser, président du GRPM ; M. le commandant de Corps Aldo C. Schellenberg, commandant des Forces aériennes ; M. Per Magnus Larsson, responsable des affaires compensatoires.